Blogue

18 novembre 2019

L’école maternelle : une école bienveillante

L’école maternelle doit donner à l’enfant l’appétit d’apprendre qui est au fond un appétit de vivre, dès les premières années de sa vie.(…)Nous devons faire de la maternelle un bain de langage, le moyen d’acquérir un vocabulaire riche, qui aura un impact important sur la réussite à l’école élémentaire et en cours préparatoire. La maternelle est une locomotive pédagogique pour l’ensemble de notre système scolaire, un échelon fondamental qui doit être pris très au sérieux, et auquel j’accorde une importance toute particulière”  Jean Michel Blanquer, Ministre de l’Education Nationale

 

La scolarité est organisée par cycles pédagogiques et l’école maternelle correspond au cycle des apprentissages premiers. A partir de l’âge de trois ans, un enfant fréquentera successivement la Petite Section, la Moyenne Section puis la Grande Section.

L’école maternelle est une école bienveillante, dont la mission principale est de donner envie aux enfants d’aller à l’école pour apprendre, affirmer et épanouir leur personnalité.

Les spécificités de l’école maternelle :

Une école qui s’adapte aux jeunes enfants : 

  • Une école qui tient compte du développement de l’enfant : Les progrès de la socialisation, du langage, de la motricité se réalisent selon des ryhtmes très variables, en fonction de chaque enfant.
  • Une école qui pratique une évaluation positive : chaque enseignant s’attache à mettre en valeur, au-delà du résultat obtenu, le cheminement de l’enfant et les progrès qu’il fait par rapport à lui-même.

 

Une école avec des modalités particulières d’apprentissage :

  • Apprendre en jouant : Le jeu permet aux enfants d’exercer leur autonomie, d’agir sur le réel, de construire des fictions et de développer leur imaginaire. Il favorise en outre la communication avec les autres et la construction de liens d’amitié forts.
  • Apprendre en réfléchissant : l’enseignant met les enfants face à des problèmes à leur portée, pose des questions ouvertes pour lesquelles ils n’ont pas de réponse directement disponible.
  • Apprendre en mémorisant : L’enseignant s’attache à ce que les informations fournies soient claires pour permettre aux enfants de se les remémorer. Il organise par ailleurs des retours réguliers sur les découvertes antérieures pour s’assurer de leur acquisition.

 

Une école pour apprendre et vivre ensemble :

  • Comprendre la fonction de l’école : l’enseignant aide les enfants à se représenter ce que l’on attend d’eux,  ce qu’ils vont devoir faire, avec quels outils et selon quels procédés.
  • Se construire comme personne singulière au sein d’un groupe : Se construire comme personne singulière, c’est découvrir le rôle du groupe dans ses propres cheminements, participer à la réalisation de projets communs, apprendre à coopérer. C’est progressivement partager des tâches et prendre des initiatives et des responsabilités au sein du groupe.